X
GO
SSD Intel 660P avec NAND QLC

Intel660PSSDBanner


Intel 660P SSD Introduction
Intel a récemment présenté le nouveau disque dur Intel 660P, un SSD M.2 PCIe Gen 3 x 4 disponible dans des capacités allant de 512 Go à 2 To. Le 660P est également le premier lecteur à état solide client à utiliser QLC, ou NAND à cellule de niveau quadruple. QLC est une nouvelle technologie NAND qui augmente la densité du module NAND en ajoutant un bit de données supplémentaire à chaque cellule de mémoire, ce qui réduit le coût par gigaoctet, rapprochant ainsi les disques SSD de la tarification des disques durs.
L'Intel 660P présente plusieurs fonctionnalités qui en font une solution unique pour le marché des clients. Les revendeurs peuvent en tirer parti pour différencier leurs systèmes et offrir davantage de valeur à leurs clients. La principale modification apportée à l'Intel 660P est qu'il utilise la NAND QLC 3D à 64 couches. QLC NAND offre le principal avantage de réduire le coût par gigaoctet, ce qui est particulièrement attractif pour le marché client. En outre, l’Intel 660P est un SSD PCIe M.2, de sorte qu’il offre la capacité de débit maximale du PCIe, évitant ainsi les limitations de goulot d’étranglement du SATA. Comme il s’agit d’un facteur de forme M.2, les revendeurs n’ont pas besoin de câbles ou d’adaptateurs spéciaux, ce qui facilite l’intégration dans un système de bureau.

Pourquoi Utiliser PRICe?
L’achat d’un disque SSD a pour seul objectif d’améliorer les performances de votre PC. Limiter le débit maximum de votre disque SSD à 600 Mo / s sur le bus SATA est donc contre-productif. PCIe 3.0 offre beaucoup plus de potentiel car il est capable d’environ 1000 Mo / s par voie. Ainsi, même le plus petit PCIex2 peut fournir un débit presque trois fois supérieur à celui de SATA III. L'Intel 660P utilise un connecteur PCIe 3.0 x4 qui prendra en charge un débit de 4000 Mo / s. L'utilisation d'un bus PCIe permet au SSD d'atteindre son plein potentiel de performances.

Pourquoi M.2 est-il un meilleur facteur de forme pour les PC clients?
SATA est l'interface la moins coûteuse et est la connexion standard des solutions de stockage depuis des générations. Il était donc logique d'utiliser cette interface lorsque les disques SSD ont été introduits sur le marché. Cependant, au fil du temps, de nouveaux facteurs de forme et types de connexion ont été introduits pour prendre en charge les disques SSD dans divers périphériques, y compris les PC. La connexion M.2, disponible sur les cartes mères depuis 2015, a ensuite été libérée. M.2 fournit une connexion PCIe qui permet aux revendeurs d'intégrer facilement un SSD PCIe sans avoir besoin de câbles ou de cartes d'interface spéciaux.

Qu'est-ce que la 3D NAND?
Le delta de prix entre SSD et disque dur a rendu la transition injustifiable pour la plupart des utilisateurs de bureau. La solution pour réduire les coûts a été d'augmenter la capacité de stockage dans le même espace physique ou d'améliorer la densité de la NAND. Pour ce faire, l’industrie a mis au point plusieurs technologies, notamment l’introduction de la NAND 3D, qui consistait essentiellement à empiler des cellules verticalement plutôt qu’horizontalement. Ainsi, les cellules NAND sont empilées comme des planchers dans un gratte-ciel. Aujourd'hui, la NAND 3D est proposée en 32 ou 64 couches, et nous verrons plus tard cette année l'introduction de la NAND à 96 couches. Empiler les couches horizontalement permet de disposer de davantage de cellules NAND dans le même espace physique, ce qui améliore la densité et permet ainsi de réduire les coûts.

Qu'est-ce que QLC NAND?
L'autre méthode pour améliorer la densité de stockage consiste à augmenter le nombre de bits pouvant être stockés dans chaque cellule NAND. La NAND TLC actuelle autorise trois bits par cellule et le dernier QLC prend en charge quatre bits par cellule, ce qui augmente la densité de bits de 33% par rapport à la NAND TLC. Chaque augmentation de bits par cellule entraîne une augmentation de la capacité de stockage et une réduction des coûts.

Remarque sur les performances et le cycle de vie
Comme mentionné, la NAND QLC se compose de 4 bits par cellule, ce qui augmente la densité et la capacité de stockage et permet de réduire les coûts. Du point de vue de la conception, augmenter le nombre de bits par cellule augmente la complexité de la gestion de ces bits et augmente le risque d'erreur, ce qui réduit les performances par rapport aux générations précédentes de NAND. De plus, l'augmentation du nombre de bits par cellule augmente le nombre de fois où des charges électriques sont utilisées pour modifier l'état des bits, ce qui diminue en fin de compte le cycle de vie du lecteur. Avec cela, QLC a moins d’endurance et de performance que TLC, qui a moins que MLC, et qui a moins que SLC. Par conséquent, à chaque augmentation de bits par cellule, nous constatons une diminution des performances et de l'endurance par rapport à la génération précédente de NAND.

Note sur les performances
Il est important de noter que lorsque nous parlons de baisse de performance entre QLC et TLC, par exemple, nous comparons cela au niveau NAND. Certaines techniques peuvent être déployées pour améliorer les performances du lecteur. Il peut donc arriver qu'un lecteur QLC surpasse ou soit très proche des performances d'un lecteur TLC, par exemple. La solution la plus importante pour améliorer les performances est l'utilisation du cache et les logarithmes du contrôleur. Dans le cas de l'Intel 660P, ils utilisent plusieurs techniques de mise en cache, notamment de la mémoire DRAM, du cache SLC et une solution appelée cache dynamique, qui traite une partie de QLC comme SLC à la demande et lorsque le temps le permet. Il s'agit d'une technique très efficace sur les lecteurs grand public, où le temps idéal est suffisant pour effacer le cache. Dans d’autres applications très utilisées, cela peut ne pas fonctionner correctement par rapport aux autres solutions SSD, mais comme indiqué précédemment, l’Intel 660P cible le marché client en tant que remplacement du disque dur, où il surpasse de loin ces options.

Remarque sur le cycle de vie SSD
En termes d’endurance, plusieurs points méritent d’être mentionnés. Premièrement, nous savons que lorsqu'une cellule change d'état à la suite d'une charge électrique, elle se dégrade et ne peut plus changer. Cela signifie essentiellement que le lecteur ou la cellule ne peut plus être écrit, laissant ainsi les données lisibles, non inscriptibles ni accessibles en tant que lecteur de démarrage. Cela a suscité beaucoup d'inquiétude sur le marché, mais en réalité, il présente des avantages, notamment la possibilité de prédire un état utile des disques. En d’autres termes, vous pouvez utiliser un logiciel pour déterminer la durée pendant laquelle le lecteur pourra être écrit, par rapport à un disque dur, qui peut tomber en panne à tout moment sans avertissement. En outre, le cycle de vie de l’Intel 660P est de 0,1 DWPD ou lecteur écrit par jour. Cela signifie qu'un utilisateur final ou un utilisateur client peut écrire 100 Go de données par jour pendant 5 ans, la garantie de l'Intel 660P avant que les cellules de disque ne soient complètement dégradées. L’utilisateur moyen écrit entre 20 et 40 Go par jour. Ainsi, même avec QLC NAND, le processeur Intel 660P surpassera de loin les besoins de l’utilisateur typique.

De bonnes, meilleures et meilleures solutions pour les PC clients
Pour les revendeurs qui proposent des PC clients à leurs clients qui cherchent à différencier leur système, à ajouter de la valeur pour l'utilisateur final et à augmenter leurs bénéfices potentiels, l'ajout d'un disque SSD est une excellente option. Compte tenu de la variété des choix et des différences de performances, ainsi que de coûts, les consommateurs auront besoin de l'expertise du revendeur pour fournir les conseils appropriés. En tant que leader et innovateur en matière de technologie SSD, Intel dispose d'une pile de produits complète qui permet aux revendeurs d'offrir à leurs clients la meilleure solution pour leurs besoins. L'Intel 660P est un excellent choix pour les PC grand public. Disponible en 512 Go et 1 To, son coût par gigaoctet est moins élevé en raison de l'utilisation du nouveau NAND QLC, il est facile à intégrer à la connexion M.2 et, surtout, il n'est pas limité par l'interface SATA utilise un bus PCIex4 et s'accompagne d'une garantie de 5 ans parmi les meilleures du secteur.